Category Archives: Accueil – acfapNews

INSTALLATION DES NOUVEAUX COORDONNATEURS DANS LES STRUCTURES DE L’ACFAP

En date du 8 août 2018, la Ministre a nommé certains cadres aux fonctions de commandement dans les structures de l’Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées (ACFAP). Il s’agit de Messieurs Guy Aimé Florent MALANDA au poste de Directeur Adjoint se l’Unité de Gestion du Parc National d’Odzala-Kokoua,  Major Alain Hervé OLOUMBA au poste de Coordonnateur de l’USLAB de Tala-Tala /Jua-Ikié et José Blanchard BOKANDZA au poste de Coordonnateur du PROGEP-PNOK.

lire la suite

UNE FORMATION POUR L’ELABORATION DES PLANS D’AMENAGEMENT PARTICIPATIFS DES AIRES PROTEGEES

Dans le cadre de la mise en oeuvre du protocole signé en juillet 2016 entre le Ministère en charge des Eaux et Forêts et l’US Forest Service-Programme International, le Directeur Général de l’Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées à ouvert ce matin du 5 septembre 2018, l’atelier sur l’élaboration d’un modèle de plan d’aménagement participatif au profit des aires protégées sur la base des directives de la COMIFAC et de l’UICN.

lire la suite

ENFIN ! LE PORT DES INSIGNES DE GRADES DEVIENT REALITE DANS LE CORPS DES EAUX ET FORÊTS AU CONGO BRAZZAVILLE

La date du18 août 2018 restera à jamais  gravée dans les annales de l’histoire du corps des Eaux et Forêts en République du Congo. En effet, sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Clément MOUAMBA, Premier Ministre Chef du gouvernement,  un échantillon de près d’une trentaine d’agents a été promu aux différents grades paramilitaires du corps des Eaux et forêts à travers le port des insignes de grade.
lire la suite

COOPERATION RC ET RDC DANS LE DOMAINE DU PARTENARIAT PUBLIC PRIVE DANS LA GESTION DES AIRES PROTEGEES

Depuis 2010, le Congo s’est lancé dans le Partenariat Public Privé au profit du Parc National d’Odzala-Kokoua à travers un Accord de Partenariat signé avec l’organisation Sud africaine African Parks Network ( APN ).  Cette initiative s’est poursuivie en 2013 avec la signature d’un autre accord avec Wildlife Conservation Society ( WCS ) au Profit du Parc National de Nouabalé-Ndoki. Pour ces deux Accords, le  type de PPP  est basé sur la création d’une Fondation de droit congolais qui dispose d’un bras opérationnel dénommé ” UNITÉ DE GESTION DU PARC ” à  qui les parties signataires confèrent la responsabilité de gestion du Parc. 
lire la suite

PARTICIPATION DU CONGO A LA HUITIÈME SESSION DU SOUS GROUPE DE TRAVAIL SUR LES AIRES PROTÉGÉES ET LA FAUNE SAUVAGE DE LA COMIFAC

.Du 29 au 30 mai 2018, le Sous-Groupe de Travail de la COMIFAC sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage, a tenu sa huitième session ordinaire à l’Hotel Prince de Galles à Douala au Cameroun. Les réunions de ce Sous-Groupe de travail regroupent les experts de la faune sauvage et des aires protégées des pays de l’Espace COMIFAC, notamment les Directeurs de la Faune et les Directeurs Généraux des Agences Nationales en charge des Aires Protégées. Le Congo était représenté à cette session par Messieurs Roger Albert MBETE, Frédéric Lambert BOCKANDZA-PACO et Jean Bosco NGANONGO, respectivement Conseiller à la Faune et aux Aires Protégées représentant le Coordonnateur National COMIFAC empêché, Directeur Général de l’Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées et Directeur de la Faune et des Aires Protégées. Au cours de ladite session, les experts ont examiné plusieurs points importants parmi lesquels, la mise en oeuvre du PAPECALF et du PAULAB, la gestion des stocks d’ivoires dans les Etats de la COMIFAC, la nouvelle structuration de l’Etat des Aires Protégées (Edap).

lire la suite

ELABORATION DU PLAN SIMPLE DE GESTION DES FEUX DE LA RESERVE DE LA LEFINI : DERNIER VIRAGE

Du 23 au 28 mai 2018, le bureau de la commission chargée de l’élaboration de ce précieux outil de gestion des feux de brousse, sous la conduite de son Président Monsieur Frédéric   Lambert BOCKANDZA-PACO,  Directeur Général de l’ACFAP,  s’est rendu dans les villages Mbouambe Léfini, Etsouali,  Ngo2, Impe, Nsah, et les quartiers de NGO, pour sensibiliser les populations sur le niveau d’évolution de ce processus après les premières mission effectuées dans la contrée.

lire la suite