ENCLENCHEMENT DU PROCESSUS D’OBTENTION DU STATUT DE RESERVE DE BIOSPHERE TRANSFRONTALIERE POUR LE PAYSAGE TRIDOM

Il s’est tenu du 20 au 22 décembre 2018 à l’hôtel Elonda de Kintélé, l’atelier de relance du processus d’inscription de la Trinationale Dja-Odzala-Minkébé (TRIDOM), mis en place par un Accord de coopération signé le 4 février 2005 entre les ministres en charge des aires protégées du Cameroun,

du Congo et du Gabon, dans le réseaux des Réserves de Biosphère Transfrontalières (RBT) dans le cadre du Programme l’Homme et la Biosphère (MAB) de l’UNESCO, suivi de la redynamisation du Comité National MAB. Cette rencontre a regroupé les experts venus de plusieurs administrations publiques, notamment celles du secteur de l’environnement, de l’Economie Forestière, des mines, de l’administration du territoire, de l’aménagement du territoire, de la Recherche Scientifique. Etaient également présents à ces assises, les représentants de la Présidence de la République, de l’UNESCO, du PNUD et de l’ONG internationale WWF. L’ACFAP a été représentée par son Directeur Général Monsieur Frédéric Lambert BOCKANDZA-PACO.

Vue partielle des participants

Pendant les trois jours, les participants ont fait une revue de l’expérience congolaise dans la gestion de ses deux Réserves de Biosphère à savoir Odzala (actuellement Odzala-Kokoua) inscrit depuis 1977 et Dimonika inscrit en 1988. Cette revue a permis d’aboutir à la conclusion selon laquelle, la gestion de ces deux sites accuse encore des insuffisances dans le respect des principes directeurs de gestion des Réserves de Biosphère et qu’il y a à ce niveau, des efforts à faire pour maintenir ces deux sites dans le réseau MAB des Réserves de Biosphère.

La série des présentations qui ont été faite par la suite, a permis de mieux fixer les participants sur les activités à réaliser pendant les trois jours de l’atelier. Les participants se sont ensuite répartis en trois groupes de travail qui ont traité les thématiques suivantes :

• Elaboration d’une feuille de route pour la candidature de la TRIDOM à l’inscription sur le réseau des Réserves de Biosphère Transfrontalière ;

• Identification des sectoriels et des perspectives de chacune d’elles pour inscription dans le PTAB du projet à soumettre au prochain comité de pilotage ;

• Elaboration du projet de décret portant création du Comité National MAB.

Les rapports des trois groupes de travail ont été adoptés en séance plénière par les participants. Un communiqué final retraçant les points forts des résultats des travaux a été adopté et fera l’objet d’une diffusion auprès de toutes administrations compétentes.

Il sied de relever que les résultats de ces travaux ouvrent ainsi la voie au lancement du processus d’inscription de la TRIDOM au réseau mondial des Réserves de Biosphère Transfrontalières, ainsi qu’à la redynamisation du Comité National MAB, resté en veilleuse pendant plus de trois décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *