Le Parc National de Conkouati-Douli

Le Parc National de Conkouati-Douli est créé par décret n° 99-136 bis du 14 août 1999  sur les cendres de l’ancienne Réserve de Faune de Conkouati, créée par Arrêté n° 4442 du 20 mai 1980. Le Parc est situé à cheval sur les districts de Madingo-Kayes et de Nzambi dans le Département du Kouilou et couvre une superficie de 504.950 hectares.

De toutes les aires protégées du Congo, elle est la seule qui regroupe la plus grande diversité d’habitats naturels qui existent au Congo : les eaux douces, les lagunes, les lacs, les eaux saumâtres, les forêts de terre ferme, les forêts marécageuses, les savanes, la mangrove et une extension marine. Cette diversité d’habitats offre d’importants atouts touristiques. Les plages côtières du Parc National de Conkouati-Douli sont aussi reconnues comme des sites de prédilection pour la ponte des tortues marines qui font l’objet d’un programme de suivi exécuté par l’ONG RENATURA.

Le Parc est géré avec l’appui technique et financier de Wildlife Conservation Society (WCS) à travers un Projet d’Appui à la Gestion du Parc. La Base-Vie du Parc est situé à Ntandou Ngoma au bord de la lagune Conkouati dans le district de Nzambi. Le Plan d’Aménagement est en cours d’élaboration et attend d’être validé.

Le Parc est dirigé par un Conservateur qui est aussi le Coordonnateur du Projet. Il bénéficie de l’assistance technique d’un Conseiller Technique nommé par WCS. Le Conservateur est suppléé par un Conservateur Adjoint, des Chefs de volets et des Chefs de Patrouilles.

La gestion du Parc est confronté depuis un peu plus d’une année, à des difficultés financières. Le Gouvernement reste ouvert à tout autre partenaire susceptible d’apporter des appuis multiformes au bon fonctionnement de ce majestueux Parc. 

 Le coucher du soleil sur les savanes de Conkouati