UN ÉLÉPHANT ABATTU CE MATIN DANS LA VILLE DE MBOMO

Les populations du chef-lieu du district de Mbomo dans le Département de la Cuvette-ouest, ont été réveillées ce matin du 7 juin 2018, par des tirs à l’arme automatique de type PMAK aux environs de 6 heures du matin, juste à l’entrée de Mbomo dans le quartier Issoko appelé aussi Mouanandzo.

   Pointes d’ivoires extraites par les Ecogardes  

 

Après vérification, c’est un éléphant qu’on a retrouvé sans vie, abattu par un criminel de la faune qui a pris la clé des champs. Les Ecogardes du Parc National d’Odzala-Kokoua ne sont arrivés que pour constater le triste événement et procéder à l’extraction des deux pointes d’ivoire et de la queue, trophées qui seront transmises à l’Administration centrale des Eaux et Forêts conformément à la législation en vigueur. Une enquête est ouverte afin de retrouver le criminel  afin qu’il réponde de cet acte odieux. 

 

Queue extraite par les Ecogardes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *